Claude Lelouch

© Patrick Gérard

Claude Lelouch sur la plage de La Baule lors de la 1re édition du festival en 2014.

A l’évocation de son cinéma, on pense d’abord à ses fresques-­­puzzle qui entrelacent les destins de personnages sur plusieurs générations, au sentiment de vérité, de naturalisme absolu qu’il sait capter en filmant un tête-à-tête entre un homme et une femme, aux folles cavalcades en CinémaScope aux quatre coins du globe, de Deauville à Bombay, de la butte Montmartre aux chutes Victoria… Il faut aussi souligner à quel point son cinéma est organiquement musical : en réalisant les scopitones de Johnny Hallyday, Claude François ou Françoise Hardy, Claude Lelouch découvre la volupté de tourner avec et sur la musique. Cette méthode fondatrice, il l’applique dès Un homme et une femme, le film de sa rencontre avec l’immense Francis Lai. On connaît la suite : succès international, Palme d’Or à Cannes et avalanche de reprises, de Frank Sinatra à Ella Fitzgerald. Dès lors, les délicates mélodies de Francis Lai deviendront à jamais indissociables du cinéma sentimental selon Claude Lelouch.

Véritable parcours au long cours, leur complicité est l’une des plus fascinantes et fructueuses du cinéma français : trente-cinq longs-métrages en cinquante-deux ans, une sorte de symphonie à l’échelle d’une vie, dont chaque film serait l’un des mouvements, de la comédie (L’Aventure, c’est l’aventure, Tout ça pour ça) au polar (Le Voyou, Le Chat et la souris), des portraits de brèves rencontres (Un homme qui me plaît, Un plus une) aux grandes sagas à destins croisés (Les Uns et les autres, Les Misérables du xxe siècle). En 2018, un chapitre se referme avec Les Plus belles années d’une vie, chant du cygne de Francis Lai… sur les déchirantes retrouvailles du couple magique d’Un homme et une femme, Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant. La boucle est bouclée. « En soixante ans de cinéma, résume Claude Lelouch, je suis arrivé au constat suivant : le scénario relève du rationnel, la musique de l’irrationnel. C’est le langage de Dieu. Ma relation singulière à Francis tient aussi de l’irrationnel. Ses notes sont plus fortes que mes dialogues. Une mélodie se retient plus facilement qu’un texte. Sur mes plateaux, quand je suis à court de mots, d’arguments, je lâche la musique et je la laisse prendre en main mes comédiens. Elle intensifie tout : les sentiments, les grands espaces, les regards silencieux. »

Claude Lelouch vivra d’autres aventures musicales majeures, aux côtés de Michel Legrand, Didier Barbelivien, Laurent Couson et, récemment, Ibrahim Maalouf, compositeur de Finalement, road-movie original avec Kad Merad, qui sortira à l’automne 2024. En 2014, avec Francis Lai, le cinéaste avait été l’invité d’honneur de la première édition du Festival de Cinéma et de Musique de Film de La Baule, dont il s’était déclaré « parrain de cœur ». Symboliquement, il y revient cette année, pourfêter dignement les dix ans de l’évènement. L’hommage qui lui sera rendu s’articulera en trois temps : une master-class exceptionnelle, la projection en avant-première de la nouvelle version de son autoportrait cinématographique, D’un film à l’autre… et, enfin, un concert symphonique, avec l’Orchestre National des Pays de la Loire, dirigé par Nicolas Guiraud. Avec Claude Lelouch, ce seront de nouveaux moments de partage, de transmission et de célébration. L’Aventure de son retour à La Baule, c’est une Belle histoire pour mieux découvrir l’Itinéraire (en musique) d’un enfant gâté, d’Un Homme qui (nous) plaît.

Stéphane Lerouge

Invité d'honneur
Filmographie sélective

1966 : Un homme et une femme
1967 : Vivre pour vivre
1968 : La Vie, l’Amour, la Mort
1969 : Un homme qui me plaît
1970 : Le Voyou
1971 : Smic, Smac, Smoc
1972 : L’aventure c’est l’aventure
1973 : La Bonne Année
1974 : Toute une vie
1974 : Mariage
1975 : Le Chat et la Souris
1975 : Le Bon et les Méchants
1976 : Si c’était à refaire
1976 : C’était un rendez-vous (court-métrage)
1977 : Un autre homme, une autre chance
1978 : Robert et Robert
1979 : À nous deux
1981 : Les Uns et les Autres
1983 : Édith et Marcel
1984 : Viva la vie
1985 : Partir, revenir
1986: Un homme et une femme : Vingt ans déjà
1987 : Attention bandits !
1988 : Itinéraire d’un enfant gâté
1990 : Il y a des jours… et des lunes
1992 : La Belle Histoire
1993 : Tout ça… pour ça !
1994 : Les Misérables
1996 : Hommes, femmes, mode d’emploi
1998 : Hasards ou Coïncidences
2000 : Une pour toutes
2002 : And Now… Ladies and Gentlemen
2004 : Les Parisiens
2005 : Le Courage d’aimer
2007 : Roman de gare
2010 : Ces amours-là
2011 : D’un film à l’autre (documentaire)
2014 : Salaud, on t’aime
2015 : Un plus une
2017 : Chacun sa vie
2019 : Les Plus Belles Années d’une vie
2019 : La Vertu des impondérables
2021 : L’amour c’est mieux que la vie
2022 : Tourner pour vivre (documentaire)
2024 : Finalement

Séances associées
Vous pourriez aussi aimer ces événements.
30 juin 2024
17h00
Henri Fortin, déménageur et ancien boxeur, est orphelin depuis que son père est mort au bagne et que sa mère s’est suicidée de chagrin. La seconde guerre mondiale éclate. Henri aide la famille Ziman à fuir les persécutions nazies.
29 juin 2024
14h00
Légende vivante du cinéma français et international, Claude Lelouch nous dévoilera son lien intime à la musique, ou plutôt aux musiques, celles de Francis Lai, son double musical, Michel Legrand… ou Ibrahim Maalouf sur son nouveau film, Finalement. Il nous...
29 juin 2024
16h00
Nouvelle version actualisée en 2024. Documentaire autobiographique. Claude Lelouch nous parle des uns, des autres, des hommes, des femmes, de ses succès aussi retentissants que ses échecs, de sa vie privée si étroitement liée à sa vie de cinéaste. Un portrait sans concession dans lequel les films du réalisateur se croisent, se suivent et se répondent, au milieu d’entretiens et d’images de tournages rares, donnant à l’œuvre la cohérence d’un journal intime…